Au revoir, à bientôt.

0

Je vous annonce, ce jour, mon départ d’AnimeLand, pour motif économique. Je suis particulièrement fier d’avoir passé plus de 22 ans à travailler pour le premier magazine consacré à l’animation et au manga (dont 8 en tant que rédacteur en chef).

Je laisse également derrière moi un site internet doté de plusieurs milliers de fiches sur des œuvres et des artistes, fruit d’une minutieuse collecte au fil de toutes ces années à œuvrer dans ce domaine.

Bien sûr, le magazine, comme le site, vont continuer, mais ce sera désormais sans moi.

Olivier Fallaix

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Pas de commentaire

  1. Je l’achète depuis le numéro 1 alors qu'il était un Fanzine !

    Ce n'est pas en virant ceux qui ont fait Animeland que ça sauvera le magazine !

    C'est soit le condamné encore plus a sa fin ,soit les propriétaires veulent que le magazine ai un angle plus commercial et tout public, et la ça sera sans doute sans moi…

    Regardez la presse sur les séries TV live, alors que les séries n'ont jamais été aussi populaire, peu de magazines de qualités existent.
    Les rares magazines qui ont essayé d'approcher le genre avec intelligence , notamment avec Alain Carrazé, ont été des échecs.
    Seuls subsistent les magazines qui parlent de séries sous l'angle plus people bien plus vendeur, l’artificialité et superficialité fait vendre , sinon les Tv réalités ne marcheraient pas autant

    Et il ne faut pas se leurrer l'animation japonaise reste inconnue du grand public hormis Goldodak, Albator et autres séries de plus de 30 ans, ces personnes s’intéressent plus par nostalgique que par amour de l'animation nippone .

    Et il y un public plus jeune intéressé par Naruto et autres séries visant ce public ,qui n'ont surement que faire des vielles séries animées

    C'est la raison que les éditeurs français n'ont pas envie de sortir en blu ray d'anciennes séries ,hormis celles citées plus haut !

    Finalement Animeland aura tenu bien longtemps .

    De nos jours la crise généralisée de la presse laisse peu de chance des survit a beaucoup de magazines .

  2. Quelle tristesse !
    Je viens d'apprendre par hasard que toi aussi visiblement, tu as été victime d'un licenciement économique en cette mauvaise année (se terminant par 13 qui ne t'a pas épargné hélas…), alors que oui, tu était et restera un des piliers incontestés de l'équipe d'Animeland après tant de temps passés…
    Je pense t'avoir vu et croisé plusieurs fois lorsque j'étais ces 2 jours au Cartoonist 2013 à Nice…
    Comme Saunders (post n°21 au dessus), je lis assez souvent les news sur le site WEB, et quand plusieurs sujets m'intéressent, je l'achète, comme c'est le cas ce mois-ci avec la sortie d'Albator au ciné ce 25 décembre !
    Bonne continuation et bon courage pour la suite Olivier, qui j'espère, en cette nouvelle année paire, te sera propice dans la suite de ta carrière. Bon vent dans ta quête vers de nouveaux horizons ! wink.gif
    Merci pour tout le travail effectué pour le compte d'Animeland et tous les fans d'animations que nous sommes !
    @ bientôt sur d'autres rivages !

  3. Je suis également très déçu et très triste que tu doives quitter la rédaction de Animeland.
    Bon courage à toi pour la suite et j'espère que nous pourrons te revoir prochainement.

    Et à l'instar de Feanor, je te remercie de t'être autant investi dans ton travail chez IDP où tu as fais des merveilles sur Lupin III.

    Bravo à toi aussi d'avoir réuni l'ensemble des comédien(ne)s français(es) d'origine pour la version française du téléfilm City Hunter Services Secrets chez AK Vidéo, c'est l'unique téléfilm de City Hunter dans ce cas, chez les films et le deuxième téléfilm sortis chez Dybex, l'éditeur n'a repris que Vincent Ropion, et chez Déclic Images sur le téléfilm "City Hunter- Flash Spécial la mort de Ryô Saeba" seuls Vincent Ropion (Ryô), Michel Barbey (Mammouth/Umibozu) et Anne Rondeleux (Kaori) ont repris leurs rôles (et encore, à la base, c'était Danièle Douet la première voix de Kaori).

    Au revoir et porte toi bien Olivier.

  4. Triste nouvelle tous ces départs. Vivement que 2013 se termine, parce que cette année, c'était un peu vendredi 13 tous les jours.

    Je lis Animeland depuis quasiment les débuts (1992) et Olivier Fallaix faisait donc un peu partie de la "grande famille" de la japanimation pour moi. J'en ai vu défiler des noms dans les multiples fanzines ou magazines que j'ai lu ces 20 dernières années et qui au fil du temps sont devenus des professionnels dans le milieu (vidéo, livre, etc…). Animeland se porte mal financièrement et on se demande si virer les piliers va servir à quelque chose (à part rogner sur la part salariale) !?!

    Bonne continuation à toi Olivier.

    Subaru, nostalgique de la radio Super Loustic.

  5. Je suis vraiment triste de cette nouvelle, j'ai du mal à comprendre pourquoi le journal se sépare de quelqu'un de valeur comme toi. Tu étais là depuis le début et tu es l'un des acteurs les plus marquants de la japanim' en France. Ta collaboration avec AK vidéo et IDP, les labels Animusique et Loga Rythme, l'émission Galaxie Mangas. Tant de choses marquantes…
    Je te souhaite de rebondir vite après ça !

  6. Quelle année 2013 pour Animeland!!! J'avoue ne pas vraiment savoir quoi écrire, entre colère, dépit, tristesse, peur…
    Je vous souhaite, M. FALLAIX, de pouvoir rebondir dans le domaine que vous chérissez tant et pour lequel vous avez tant contribué, et malgré l'adversité, j'espère que vous passerez de bonnes fêtes de fin d'année!

  7. Bonne chance pour la suite Olivier et merci du travail que tu as fournit pendant des années. Même si je n'ai plus trop le temps de lire le mag, je l'achète de temps en temps dés qu'il y a des articles qui m'intéresse . Bonne continuation pour la suite et bonne fêtes de fin d'année.

  8. Au delà de l'émotion, je préfère balayer mon amertume et souhaiter directement bonne chance à Olivier. Son expérience est précieuse et je ne pense pas qu'on puisse laisser un tel homme les bras ballants. Bonne chance à nouveau pour la suite de ta carrière Olivier, tu es encore jeune (et tu fus payé pour, quel job de rêve) ! ^^

  9. Au revoir Olivier, tu vas tellement nous manquer. Animeland, que ce soit le site ou le magazine, sans toi ne sera plus jamais pareil. sad.gif Plus de 10 ans de disponibilité, à notre écoute et à notre service pour nous informer de l'univers animé tu es vraiment un gars unique que l'on oubliera jamais. Un grand merci pour tout.

  10. Un petit mot pour soutenir Olivier. C'est surement le début d'une nouvelle belle aventure pour vous. Je tenez à vous remercier, ainsi que l'ensemble de la rédaction d'Animeland pour le superbe travail que vous avez fait sur ce mag.
    Je lis le site, mais je ne participe que très peu au forum, pour moi Animeland restera un magazine que j'achète tous les mois depuis… 15 ou 16 ans je ne sais plus. J'ai toujours une grosse crainte sur l'avenir lorsqu'on voit des responsables emblématiques quitter un magazine, mais je continuerai à vous lire, par respect pour le travail que vous avez accompli à garder cette belle qualité à Animeland, et aussi pour encourager ceux qui restent et qui ne sont surement pas plus sereins sur leurs propres avenirs.

    Bonne route Mr Fallaix. A bientôt.

  11. Olivier "Slump" Fallaix, j'aurais eu de très nombreuses occasions de te faire prendre des anxiolytiques, mais j'ai beaucoup appris en bossant avec toi, et je garde surtout cette idée qui m'est assez précieuse que malgré le temps qui passe, la passion s'étaye, se dévellope, rend curieux, foufou et sérieux a la fois. Je dirait qu'avec Yvan, vous êtes les deux personnes en qui je suis forcé de trouver mon inspiration et un certain modèle PLUS OU MOINS RASSURANT, mais je reste admiratif pour le travail que tu a abatu sans une seule pause depuis tout ce temps, et totalement hermétique aux justification de ton éviction de l'aventure AnimeLand. En concis : respect bro, je te doit beaucoup, et je pige pas le coup de la chasse d'eau…

  12. Nul Nul
    le licencier avant les fêtes c'est pas cool
    vraiment
    bon tu me dira on est tous responsable
    car on prefere venir ici que plutot acheter le mag
    moi t'inquiete je l'achete depuis et je les garde depuis le numero 21 depuis sont apparition en presse quoi
    donc que les cons de geek ou de la nouvelle generation qui preferent lire sur le web et ne jure que par le net
    et bien verse chacun 10 € a animeland par Paypal

  13. je l'ais appris mercredi,quand un lecteur avait ajouté comme commentaire qu'il était en colére qu'on te vire sur un sujet qui était sur le Japan Lyfestyle,je suis allé voir sur ton FB et tu l'avais annoncé le 11 décembre,en tout cas tu peux etre fier du boulot que tu as fais pour Animeland,tu resteras une légende pour ce mag,d'ailleurs meme si tu es plus dans Animeland,çà n'empéchera pas Guillaume Dorrisson de t'inviter toujours dans le Toku Show(émission de J-One),tu étais à l'écoute des gens tant au salon et sur le site,çà était un honneur de te connaitre durant l'émission que tu présentais sur Mangas que je regardais le rediff sur AB1 ,ses 11 ans pour le mag(çà fait depuis décembre 2002 que je suis lecteur d'Animeland) et ses 6 ans au Japan Expo,tes années d' expériences et tes connaissances te perméttront surement de retrouver autre chose,si Animeland est ceux qui l'est aujourd'huit,c'est grace à toi et çà on n'est pas pret de l'oublier,alors bonne chance à toi et sois fort,à bientot

  14. ah bah pardonne moi l’expression, mais merde alors ! c'est une sacré grosse page qui ce tourne pour Animeland… Merci a toi Olivier pour toute l'énergie et la grande dévotion que tu as mis dans ton travail, sans toi et d'autres (yeuweuleu, giner, littardi.. ) l'animation japonaise en France n'aurai pas été aussi présente en France.

    Un lecteur, et un auditeur de radio loustic triste.

Ecrire un commentaire