Chica Umino

0

La série animée de March comes in like a lion vient de débuter au Japon (et en simulcast chez Wakanim), nouvelle consécration pour Chica Umino, mangaka discrète qui creuse un peu plus son sillon.

 

Il lui a suffi d’une série, Honey and clover, pour conquérir le Japon, l’Asie et le monde. Son manga, paru de 2000 à 2006 en dix tomes édités en français par Kana, est devenu en 2005 une série d’animation. Pépite disponible en streaming chez ADN, elle a propulsé la popularité de cette entrée dans l’âge adulte de six étudiants aux Beaux-Arts vivant dans le même immeuble par-delà l’archipel. S’ensuivront un film live en 2006 et deux dramas (un japonais, un taïwanais) en 2008, une gageure quand on connaît le trait éthéré et tout en rondeur de la mangaka.

honey-clover-t1-270x410Cette retenue, l’artiste se l’applique également en entretenant le secret. Tout au plus sait-on qu’elle est née un 30 août à Adachi, et que son pseudonyme vient de Umi no chikaku no yuuenchi (soit, littéralement, près d’un parc d’attractions maritime), son endroit préféré. Otaquette autoproclamée, elle ne cache cependant en rien son adoration pour Hayao Miyazaki ou sa dévotion au culte Harry Potter !

Petite protégée de l’éditeur Hakusensha, elle y publie depuis 2007 March comes in like a lion, ou l’histoire d’un orphelin investi corps et âme dans le shôgi, qui s’ouvre peu à peu au monde grâce à sa rencontre avec trois sœurs. La série qui fêtera bientôt son dixième anniversaire confirme la popularité de Chica Umino : le douzième volume s’est écoulé à un demi-million d’exemplaires en moins d’un mois.

Ayant participé de l’intérieur à un projet d’animation en signant le character design d’Eden of the East, nul doute que la mangaka est la plus attentive des spectateurs de son adaptation animée en cours de diffusion depuis le 8 octobre au Japon. Tout comme elle surveille la carrière de son assistante Shino « Haretan » Torino, toujours en retrait.

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Ecrire un commentaire