Toyotarô, dessinateur de Dragon Ball Super, parle de sa relation avec Akira Toriyama

0

Dans la sphère des fans de Dragon Ball, Toyotarô occupe une place de luxe, avec un style graphique qui respecte fidèlement l’héritage de Toriyama. Il avait notamment créé un fanmanga Dragon Ball AF avant de sortir le grand jeu sur la la série Dragon Ball Heroes. Dans une interview donnée au Comic Con de New York et publiée sur le site d’ANN, le mangaka de Dragon Ball Super, Toyotarô, livre quelques éléments de réponse très intéressants sur sa collaboration avec Akira Toriyama mais aussi son approche sur cette immense licence. Morceaux choisis et traduis.

superANN : Travailler un jour sur la suite officielle de Dragon Ball était-il l’un de vos objectifs? 

Toyotarô : “Pas vraiment. Bien évidemment, j’adorais Dragon Ball mais je n’étais pas préocuppé de savoir chez quel l’éditeur je serai publié. Je ne me suis jamais arrêté de dessiner pendant des années”

Vous semblez avoir une relation particulière avec Akira Toriyama : il vous indique les grandes lignes, et vous vous occupez des détails. Quel est le plus excitant dans cette collaboration ?

Toyotarô : “Chaque mois, je vais créer un storyboard qu’il doit lire pour ensuite me donner son avis ou suggérer des modifications. Il sait me féliciter mais aussi être exigeant sur certains aspects. Quand il me corrige, je me dis toujours qu’il y a un décalage entre sa vision et ma façon de la digérer. Ses corrections sont hyper précises et toujours utiles. Je trouve que c’est très amusant de pouvoir se rapprocher peu à peu de sa philosophie de travail”.

Qu’est-ce qui vous a surpris le plus dans votre relation professionnelle ?

Toyotarô : “D’abord, je suis surpris que quelqu’un comme moi poursuive son travail. Ensuite, je croyais que M. Toriyama serait bien plus exigeant en ce qui concerne l’histoire à proprement parler, mais en réalité, il donne une grande importance sur l’humour et les séquences comiques. On sent très vite qu’il adore ce genre de scènes”.

f

Est-ce qu’il y a certains détails de son identité graphique que vous admirez et qui vous servent de base de travail ? 

Toyotarô : “Pour ce qui est des personnages, j’ai confiance en mes qualités pour reproduire ce que Toriyama sait faire, et même au niveau des subtilités. En revanche, en matière de mecha, j’ai vite compris que j’avais vraiment besoin de travailler cet aspect !”

Aviez-vous un personnage préféré quand vous étiez petit ? 

Toyotarô : “Goku ! Et il reste encore le numéro un !”

Est-ce qu’il y a un personnage que vous préférez dessiner ? 

Toyotarô : “La bande de Pilaf ! Ils sont petits, facile à manier. Leurs expressions comiques sont très fun à dessiner !”

Vous avez eu la possibilité de changer par moment la ligne directrice donnée par Akira Toriyama. Quel est, jusqu’ici, le changement le plus notable de votre part ? 

Toyotarô : “Fondamentalement, je ne dévie pas des grands axes imaginés par Toriyama. Par exemple, s’il pose les points A et B d’un scénario, je respect ça. Par contre, entre les deux point, je suis libre d’imaginer. L’arc de Trunks va, par exemple, différencier de l’anime. Le fond reste le même, mais le cheminement ne sera pas totalement identique. J’espère que le public prendra du plaisir à comparer les deux versions. J’aimerais vraiment que les fans et les lecteurs se concentrent sur les séquences dédiées aux gags puisque je suis totalement libre dans leur création”.

Est-ce qu’il y a une certaine pression pour trouver le bon équilibre entre nouveaux personnages et les préférés des fans ?

Toyotarô : “Oui, certains personnages sont des pilliers de la série et ne peuvent pas changer. Disons que c’est vraiment compliqué de créer des protagonistes pouvant se mettre à leurs niveaux”.

Quelle est la phase la plus difficile dans la création du manga ?

Toyotarô : “Toriyama ne me transmet qu’une feuille avec des mots, sans dessin. Je dois donc m’occuper des détails, comme les expressions ou leurs attitudes. Souvent, Toriyama ne fait pas de retours sur ces aspects là. J’aimerai tellement que Toriyama soit assis juste à côté de moi pour pouvoir lui poser des questions sans arrets, mais ce n’est pas possible !”.

goku

Quelle est votre relation avec l’anime Dragon Ball Super ? 

Toyotarô : “Actuellement, je ne suis pas vraiment impliqué dans sa réalisation. Cela devrait changer dans le futur. Je reçois plus d’informations venant du staff de l’anime que je ne lui en donne. L’anime est légèrement en avance par rapport au manga mais la tendance va s’inverser, donc le sens des échanges sera différent. En tout cas, le soutien mutuel demeure”.

Quelle serait votre histoire originale, si vous ne dessiniez pas Dragon Ball Super ? 

Toyotarô : “Je n’ai jamais rien dessiné d’original. Tout n’a été que spin-off de Dragon Ball ! J’ai eu en tête une idée de création, mais j’ai abandonné quasi immédiatement !”.

Est-ce qu’il y a des mangas qui vous inspirent ? 

Toyotarô : “Je suis davantage inspiré par les films ! Les traits de Toriyama sont plus proches des film que du genre manga, donc j’apprécie les films d’action avec les combats du bien contre le mal. J’aime bien les films de Disney et Marvel, et j’adore ceux de Pixar !”.

Source : ANN

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire