Shinsuke Satô

0

La tendance cinéma de ce début de siècle au Japon est incontestablement l’adaptation live de mangas. Un domaine dans lequel Shinsuke Satô est passé roi.

C’est en tant que scénariste qu’il s’est tout d’abord fait connaître avec Tokyo Lullaby, encensé par la critique en 1997. Satô a tout juste 27 ans, et se retrouve aux scripts de grosses productions pendant une dizaine d’années. En 2001, il se retrouve pour la première fois derrière la caméra pour l’adaptation du manga Shurayuki-hime (Lady Snowblood).

gantz-poster-live-actionIl faudra attendre sept ans avant que Satô ne reprenne le poste de réalisateur, à nouveau pour transposer une BD au grand écran. Grâce au shôjo Sunadokei (Le Sablier), il confirme son aisance dans le domaine, qui marquera le restant de sa filmographie… A l’exception de sa production suivante, film d’animation en 3D original célébrant les 50 ans de Fuji TV, Hottarake no shima !

Depuis 2010, donc, c’est à lui qu’on fait appel pour adapter les mangas à succès comme Gantz, Library Wars (lui-même tiré d’un light-novel), Q Mysteries ou I am a hero. Il a même réussi l’exploit de détrôner Your Name, film-événement en tête du box-office depuis dix semaines, avec le quatrième volet de la saga Death Note : Light up the world ! Retenez bien son nom : il sera sur toutes les lèvres en 2018, pour des débats épiques sur sa version de Bleach avec Sôta Fukushi, alias Kamen Rider Fourze, dans le rôle principal.

 

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Ecrire un commentaire