[MAJ Trailer] Des infos sur l’adaptation anime de Shôkoku no Altair (MAPPA)

0

Le studio MAPPA de Masao Maruyama vivra une riche année 2017. Tandis qu’une adaptation de Last Hero Inuyashiki fut annoncée, c’est au tour d’un autre manga de passer entre les mains de ce studio déjà très bien côté : Shôkoku no Altair

Il y a quelques jours, le projet Altair était cité. Nous savons aujourd’hui qu’il s’agit de la version papier de l’oeuvre de Kotono Katô, disponible en France via Glénat. Le site du projet devrait révéler de nouvelles informations dimanche. En attendant, vous pouvez toujours suivre le compte Twitter du Project Altair.

altair02

À la réalisation, c’est Kazuhiro Furuhashi qui s’y colle. Un artiste que l’on a pu voir à la direction sur Get Backers, Your Under Arrest mais aussi l’excellente série Real Drive de Production I.G (inédite en France). Publié dans le Monthy Shonen Sirius (Kôdansha) depuis 2007, ce shônen de qualité bardé de stratégie compte actuellement 17 volumes parus au Japon contre 15 en France.

[Mise à jour 25/12/16]. Nous avons accès à un trailer diffusé sur le site officiel.

Cette année 2017 s’avérant prometteuse, peut-être que Masao Maruyama réalisera l’un de ces vieux rêves, celui d’adapter Pluto, le manga de son ami Naoki Urasawa

Résumé Glénat :

“Dans un univers fantastique très fortement inspiré du bassin méditerranéen à l’époque où les empires rivalisaient de puissance…
Mahmut est le plus jeune homme à accéder au rang de pacha, général de haut rang dans la stratocratie de Türkiye. Accompagné d’Iskandar, son fidèle aigle royal, ce pacifiste sillonne le pays pour déjouer les conflits. Malheureusement, tous ses compatriotes ne partagent pas ses convictions et l’empire Balt-Rhain guette la moindre occasion pour étendre son territoire… Notre héros arrivera-t-il à conserver son intégrité au milieu de ces jeux de pouvoir où complots et trahisons sont monnaie courante ?”.

Source : ANN

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire