Jun Mochizuki revient en juillet chez Ki-oon avec Les Mémoires de Vanitas

0

C’est le 6 juillet prochain que le premier tome de Les Mémoires de Vanitas sera disponible chez Ki-oon. C’est l’auteure de Pandora Hearts, Jun Mochizuki, qui revient avec ce titre revisitant le mythe du vampire au sein de la capitale française.

lesmemoiresmochizuki1

 

Lancée dans le magazine Gangan Joker (Square Enix) en tant que shônen, Les Mémoires de Vanitas est une série toujours en cours de publication au Japon et compte 2 tomes. L’auteure de FMAHiromu Arakawa, est déjà tombée sous le charme de l’oeuvre “Jun, comment as-tu pu me faire ça ?!! Après un tel premier chapitre, je n’ai plus d’autre choix que de suivre ta série jusqu’à la fin !!”.

.                  mochizuki2                  mochizuki3

 

Résumé Ki-oon :

“Fin du xixe siècle. Paris est en plein émoi à la suite d’attaques répétées de vampires. Pourtant, la règle d’or de leur communauté est de ne pas s’en prendre aux humains ! Un mal mystérieux semble ronger ces créatures immortelles…C’est en cette période troublée que Noé arrive dans la capitale. Né suceur de sang, il suit la trace du grimoire de Vanitas, artefact légendaire craint de tous les vampires. On dit qu’il permet à son détenteur d’interférer avec ce qu’il y a de plus sacré pour eux : le nom véritable, symbole même de leur vie. Le modifier peut les rendre fous, voire les anéantir…

À bord de l’énorme vaisseau flottant sur lequel il a embarqué, Noé fait la connaissance d’Amélia. Alors qu’il l’aide à se remettre d’un malaise, tout s’emballe : elle perd la tête et révèle sa nature de vampire devant les passagers ! C’est alors qu’entre en scène un mystérieux assaillant, se présentant comme… Vanitas ! Devant un Noé bouche bée, il dégaine le fameux grimoire et apaise l’accès de folie de la jeune femme. L’artefact ne serait donc pas qu’une arme mortelle ? Vanitas, héritier du nom et du pouvoir du créateur du livre, a une mission : sauver les vampires de la malédiction qui pèse sur eux !”.

Source : Ki-oon

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire