Personnalité de la semaine : Adachitoka

0

Depuis quelques années, les deux dessinatrices ont fait de leur pseudonyme commun, Adachitoka, le nom d’un nouveau talent du shônen. Mais tiendront-elles la distance ?

 

A gauche, Adachi, née un 14 décembre dans la préfecture de Yamagata, et spécialisée dans les dessins de personnages. A droite, Tokashiki, née un 28 novembre dans l’archipel d’Okinawa, et experte dans la représentation de décors. Quand les deux artistes sagittaire décident d’allier leurs talents pour devenir professionnelles, elles fusionnent également leurs noms en un pseudonyme-valise, Adachitoka.

Après quelques années d’assadachitoka01istanat (notamment sur le somptueux Suikoden d’Aki Shimizu), le nom d’Adachitoka apparaît enfin sur la jaquette d’un manga en 2003. Scénarisé par Tadashi Kawashima, Alive Last Evolution fait frissonner les Japonais pendant 21 tomes avec cette surnaturelle maladie contagieuse poussant ses victimes au suicide… Ces sept années de partenariat finissent de forger le duo de mangakas, qui lancent leur propre série en 2011, Noragami.

Succès instantané, les aventures tragi-comiques de Yato, divinité oubliée dépannant les humains pour une simple piécette, sont déclinées depuis 2014 en série animée (deux saisons de 12 et 13 épisodes respectivement), pendant que le manga suit toujours son cours (18 volumes). Il doit cependant marquer une pause d’une durée indéterminée : après quinze ans de travail acharné, la santé du duo a fini par s’user, et il doit avant tout se reposer. Les fans de Noragami peuvent dès à présent invoquer Yato pour requinquer les mangakas !

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Ecrire un commentaire