Personnalité de la semaine : Hiro Mashima

0

Hiro Mashima restera à la postérité comme l’un des mangakas les plus importants du début du 21e siècle. Et pas que pour Fairy Tail

 

Gamin, il dévorait les mangas d’Akira Toriyama (Dr Slump, Dragon Ball…) et de Yudetamago (Muscleman). Rien d’étonnant, donc, à ce que Hiro Mashima insuffle une bonne dose d’humour dans son manga d’heroic-fantasy Rave en 1999. Ainsi, si le héros Haru peut utiliser les pouvoirs magiques de Rave, divinité bénéfique de son monde, c’est uniquement par le biais de Plue, créature-réceptacle magique au look de bonhomme de neige !

Mashima1Au bout de six ans et 35 tomes, Mashima quitte Rave en 2005 pour lancer un nouveau titre, Fairy Tail, ou les aventures d’une guilde magique menée par un expert du feu, Natsu. Le mangaka impose un peu plus ses marottes, les univers de ses mangas se répondant en écho : un nom de saison pour son héros (après Haru le printemps, Natsu l’été), une mascotte rigolote (après Plue, place à Happy le chat volant), un amour immodéré pour la fantasy qu’il exprimera un peu plus dans Monster Soul et Monster Hunter Orage

On connaît le succès démentiel du manga, adapté en série fleuve à partir de 2009. Son 277e et dernier épisode, diffusé en mars 2016, laissait présager de la fin du manga. La production d’un film conclusif, Dragon Cry, sorti le 6 mai dernier, confirmait les doutes. Mashima l’a annoncé dans le 61e tome tout juste sorti au Japon : Fairy Tail se terminera au volume 63. Mais le mangaka a déjà un nouveau projet en tête et est impatient de le partager avec son public. Car, à tout juste 40 ans (il les a fêtés le 3 mai), Hiro Mashima reste en phase avec son lectorat adolescent à travers des séances de dédicaces au Japon (fait ultra-rare), des conférences en conventions internationales comme Japan Expo, ou son compte Twitter suivi par plus d’un million d’abonnés…

 

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon

Ecrire un commentaire