Festival d’Annecy 2017 : jour 4

0
Capitaine Superslip
capitaine superslip

Le dernier né de Dreamworks est construit en une suite de sketchs tous plus loufoques les uns que les autres. C’est donc un film avant tout dédié aux enfants qui ne pourront résister aux farces des deux héros et qui seront plus réceptifs que les adultes à cet humour lourdingue. Le plus de Capitaine Superslip réside plutôt dans sa structure avec ses différentes formes d’animation très bien amenées.

Conférence : l’animation de Star Wars

star-wars

Contrairementà ce que pouvait laisser supposer l’intitulé de la conférence, il ne s’agissait pas des adaptations animées de Star Wars mais des effets spéciaux des films. Hal Hickel, directeur de l’animation chez ILM était là pour montrer des images inédites et raconter des histoires, tant humaines que techniques. Au programme : stop motion, CGI, making-of divers et anecdotes étonnantes. De quoi rappeler que derrière chaque plan des films se cache un imposant travail artistique. Absolument passionnant !

 Téhéran Tabou
teheran tabou
Téhéran Tabou est un film d’animation engagé qui se veut sans concession (-18 ans), au dessin bluffant et à la colorisation parfaitement adaptée à l’histoire et à l’ambiance du pays : une claque qui ouvre les yeux sur les frustrations, les non-dits des dérives du régime en place et, plus grave encore, la barbarie qui en découle. À travers la vie de plusieurs protagonistes vivants à Téhéran, on se heurte à la fougue de la jeunesse et à la cruauté avec laquelle elle se retrouve traitée. Le paradoxe y est révoltant, indignant. La jeunesse de Téhéran est emprisonnée par la loi et le traditionalisme alors qu’elle ne demande qu’à vivre et ressentir, tout simplement. À voir absolument !
Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Test

Ecrire un commentaire