Retour sur l’exposition Tamashii Nation, au Bastille Design Center

0

Le week-end dernier, au Bastille Design Center de Paris (75011), se tenait l’exposition Tamashii Nation. Au programme, une large revue des figurines classiques, valeurs sûres, et nouveautés. Notez d’ailleurs que la plupart des prochaines sorties oscillent entre novembre 2017 et mars/avril 2018, sans compter les vente exclusives durant ce week-end portes ouvertes (avec taris préférentiels). Pour trouver avec précision la date de mise en vente d’un objet, n’hésitez pas à contacter Tamashii Nation.

.                   IMG_6218            IMG_6224

Réparties sur trois étages, les figurines ont envahi les lieux pour attirer plusieurs dizaines de curieux, parmi lesquelles quelques “célébrités” telles que le sympathique présentateur Mouloud Achour ou encore John Rachid. Les visiteurs – journalistes ou autres – étaient accueillis par de succulents petites gourmandises mais surtout d’immenses statuettes de Goku ou Luffy. Réparties dans une vingtaines de vitrines et magnifiées par un jeu de lumière discret, les nouveautés avançaient les célèbres licences que sont Saint Seiya, Dragon Ball, Naruto mais aussi One Piece.

13 4 56 9

Mais ce n’est pas tout, puisque le fabricant a aussi décliné d’autres licences, avec des historiques comme des héros de Marvel, Star Wars ou encore des créations de Go Nagai. Très appréciable.

87

1011

Evidemment, en qualité de licence forte, Dragon Ball a occupé du terrain, tant au niveau de ses actions figures qu’en figurine. L’occasion pour les fan de retrouver un certain Black Gokû par exemple.

12 13 14 15

Les visuels que vous trouvez dans cet article font surtout la part belle aux nouveautés. Tamashii avait aussi exposé d’anciens modèles, certains datant même de 2012.

17

Ce Kakashi fait partie des exclus totales du week-end, au même titre que Boruto

.                         16            2

boruto

18 19 2021 22

 

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire