#TBT : Slam Dunk

0

La série animée a beau fêter son quart de siècle l’an prochain, elle reste toujours d’actualité dans le cœur des fans de basket… et bientôt sur leurs murs.

Avec Yu Yu Hakusho et Dragon Ball, Slam Dunk formait le « Big 3 » du Shônen Jump à la fin des années 90, permettant à l’hebdomadaire de franchir les 5 millions d’exemplaires en circulation. Takehiko Inoue y démontrait tout son art dans la dilatation du temps au cours de matches épiques, sans pour autant négliger la vie des basketteurs lycéens hors du gymnase. Vendus à plus de 100 millions d’exemplaires, les 31 volumes publiés entre 1990 et 1996 consacrent le mangaka, qui s’épanouira ensuite avec Vagabond.

slamdunk01Diffusée entre 1993 et 1996, la série de 101 épisodes ne couvre pas l’intégralité du manga, mais transpire l’atmosphère de son époque sur le fond (la crise effraie les jeunes prêts à rentrer dans le monde actif) que sur la forme, avec ses couleurs flashy et son générique de fin signé ZARD. Un succès qui se confirme sur grand écran, avec pas moins de quatre films sortis en deux ans (1994-1995) !

L’aura du titre reste encore brillante aujourd’hui, comme l’indique une démarche marketing qui éveille la curiosité. Un calendrier Slam Dunk 2018 vient d’être annoncé, qui reprendra la maquette et les illustrations du modèle 1996 (un triomphe dans les ventes à l’époque). Capitalisation sur la nostalgie ou première étape d’un revival ? La réponse l’an prochain…

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon

Ecrire un commentaire