Personnalité de la semaine : Suzu Hirose

0

Elle n’a pas 20 ans et tout le Japon (ou presque) l’adore ! Omniprésente dans les publicités, Suzu Hirose triomphe dans les comédies populaires, s’aventure dans le cinéma d’auteur et conjugue sa carrière aux mangas du moment.

Un spot pour des robes de mariée avait révélé sa frimousse au grand public en 2013. Quelques rôles secondaires dans des drama et au cinéma (Crows Explode) avaient suffi à asseoir sa notoriété en 2014. En 2015, c’est la consécration pour Suzu Hirose ! Voix de Kaede dans Le garçon et la bête, elle grimpe les marches du Festival de Cannes pour présenter Notre petite sœur de Hirokazu Kore-eda, où elle impressionne par la justesse de son jeu face à Haruka Ayase.

hirose02La comédienne confirme l’essai en 2016, oscillant entre polar (Rage) et comédies romantiques tirées de mangas comme Your lie in april et, surtout, Chihayafuru dont les deux premiers volets triomphent au box-office. Il n’en faudra pas plus pour faire de Suzu Hirose la personnalité détestée des Japonaises de 20 ans, qui lui reprochent ses minauderies ! Et le succès de Fireworks dont elle double l’héroïne, ou de My teacher, ne va pas calmer leur jalousie envers la star aux presque 800.000 followers sur Instagram et 3,3 millions sur Twitter

Après avoir retrouvé Kore-eda pour un thriller (The third murder), la comédienne a déjà un calendrier chargé pour 2018 : le prochain film de Takashi Miike Laplace’s Witch, le dernier volet de la trilogie Chihayafuru et le remake de la comédie coréenne Sunny ! Au sommet de la hype, Suzu Hirose vient de décrocher le rôle-titre du centième drama matinal de NHK (asadora), Natsuzora, qui sera diffusé d’avril à septembre 2019. Elle y incarnera une jeune femme s’impliquant juste après la guerre dans l’animation japonaise, un art qui vient de fêter ses cent ans, alors qu’elle en sera cinq fois moins âgée.

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon

Ecrire un commentaire