Personnalité de la semaine : Mai Kuraki

0

Sacré Détective Conan ! Non seulement il démasque les meurtriers, mais il peut également retrouver ce qui vous est le plus cher. Comme le succès pour Mai Kuraki, revenue sur le devant de la scène grâce au détective en culottes courtes.

Née en 1982, la petite fille qui découvre Whitney Houston et Michael Jackson souhaite suivre la voie de ses idoles… jusqu’à commencer sa carrière artistique aux USA ! Une expérience de courte durée et dont l’absence de succès contraint sa maison de disques à la rapatrier au Japon. Avec le passage au nouveau siècle, Mai Kuraki s’impose comme une valeur montante : son premier album Delicious Ways dépasse les deux millions d’exemplaires vendus !

kuraki02Tout semble sourire à la chanteuse influencée par la pop et le RnB des années 2000 : ses quatre premiers albums entrent directement en top position à l’Oricon, et en 2002, elle signe son premier tie-up avec Detective Conan, série animée collaborant uniquement avec d’énormes pointures musicales, de B’z à Zard. Malgré une perte de popularité à partir de 2005 (ses singles entrent péniblement dans le top 10), sa contribution perdure : 8 openings, 11 endings, et 4 thèmes pour les longs métrages ! De quoi décrocher un record mondial…

Cette fidélité finit par payer. Après un premier retour en grâce en 2014 (pour ses quinze ans de carrière), Mai Kuraki retrouve les sommets de ses débuts… pour les dépasser en 2017, avec Togetsukyo (Kimi omou), chanson thème du film Détective Conan : Crimson Letter, restée 33 semaines à l’Oricon, certifiée disque de platine et meilleure vente de single de l’année pour une artiste féminine ! La chanteuse saura-t-elle exploiter ce renouveau dans sa carrière ? Tout le Japon attend la réponse cette année…

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon

Ecrire un commentaire