Éclat(s) d’âme, le nouveau manga “LGBT+” chez Akata en février

0

Toujours plus loin dans leur audace et soucieux de respecter une ligne éditoriale marquée, Akata annonce l’acquisition de la série Eclat(s) d’ame, de la mangaka Yuhki Kamatani (Nabari). Le premier volume sortira le 22 février au prix de 7.95 euros.

eclatdamecover

Un titre forcément intime pour l’auteure : “En effet, bien que biologiquement femme, Yuhki Kamatani assume aujourd’hui publiquement d’être X-gender”, précise l’éditeur. C’est en 2015 que le titre fut lancé au Japon sous le titre Shimaname Tasogare, dans les pages des magazines Hibana puis de l’Ura Sunday avant d’arriver sur l’application Manga One. La série compte 3 tomes édités.

eclatdameplanche

Résumé Akata :
“Deux jours avant les vacances d’été, je crois que… je suis mort ». C’est ce qu’a pensé Tasuku le jour où un de ses camarades de classe lui a piqué son smartphone, alors qu’il était en train de regarder une vidéo porno gay dessus. La rumeur s’est répandue comme une trainée de poudre. Tasuku, pense alors à se suicider, ne pouvant supporter cette réalité dont il n’avait pas encore complètement conscience lui-même, mais aussi par peur du regard de la société. Pourtant, alors qu’il s’apprête à sauter dans le vide, il aperçoit, au loin, une mystérieuse silhouette de jeune femme qui le devance et… saute dans le vide ?! Intrigué, terrorisé, il s’élance vers l’endroit d’où elle a sauté. Il y découvre, stupéfait, que la jeune femme est encore en vie, et qu’elle est l’hôte d’une sorte de résidence associative, véritable safe space où se réunissent diverses personnes LGBT. De rencontre en rencontre, le jeune lycéen va apprendre à se connaître, à s’accepter, et trouver sa place dans le monde. ”

Source : Akata

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire