Monster Hunter: World : premières impressions

0

Qui part à la chasse… a du souci à se faire !

Le 26 janvier dernier sortait Monster Hunter: World, édité par Capcom, 6e titre de la franchise si on ne compte pas les spin-offs. Après deux sessions de bêta fin 2017 et juste avant la sortie du jeu, le monde peut enfin explorer les terres du Nouveau Monde peuplées de monstres divers, variés et terriblement dangereux !

Alors que vous vous apprêtez à vous lancer dans l’aventure, vous rencontrez vos confrères et consoeurs de la Cinquième Flotte, dernière à rejoindre le Nouveau Monde. C’est à ce moment-là que vous pouvez créer votre personnage : visage, couleur de peau et de cheveux, voix, vous pouvez tout changer à votre guise afin de créer votre héros parfait. On se croirait presque dans un MMORPG ! D’ailleurs, très rapidement, la course (le farm surtout) au meilleur stuff fait aussi partie des plaisirs du jeu.

Monster Hunter: World - création de personnages

Les coupes de cheveux sont mixtes, certaines semblent même tirées de Final Fantasy

Monster Hunter: World - création de Palico

Si vous avez un chat, vous pourrez certainement recréer son apparence !

La petite note kawaii : votre Palico ! Plus gros qu’un chat mais à la même apparence , le Palico sera votre allié le plus précieux pendant les batailles les plus éprouvantes. Loin d’être un simple lolcat, il combat à vos côtés et peut également vous soigner.

La phase “création de personnage” terminée, l’aventure commence. Vous faites la connaissance de votre Assistante, avec laquelle vous vous retrouvez très vite perdus après qu’un énorme monstre émerge en plein milieu de la Cinquième Flotte !

 


En route pour l’aventure !

Après une première quête visant à vous présenter la map et les premiers monstres que vous rencontrerez, vous serez, une fois arrivés au QG, invités à découvrir votre environnement et certaines fonctionnalités du jeu. Si les vétérans de la franchise se sentent chez eux, les nouveaux venus peuvent très vite se sentir perdus à cause du manque d’explication de beaucoup de fonctionnalités.

Monster Hunter: World - QG

Une fois votre équipement acquis, il est temps d’aller droit au but : chasser du monstre !
Chacune des armes utilisables a son fonctionnement propre… et des combos avancés bien cachés ! Le gameplay est d’une richesse insoupçonnée et demande un peu d’investissement.
L’environnement foisonnant peut par ailleurs être un peu déroutant dès le début : il y a tellement à voir et à faire d’entrée de jeu qu’il est difficile de savoir où donner de la tête.

Seul ou à plusieurs, la chasse est ouverte !

L’un des plus gros attraits de Monster Hunter: World reste néanmoins la possibilité de jouer en co-op ! Jusqu’à trois personnes peuvent joindre votre session et vous accompagner ou vous aider dans vos quêtes. Ici, on remarquera que la pauvre archère a dû faire appel à un ami pour battre le Grand Jagras.
En multijoueurs, l’expérience prend alors tout son sens. Les actions de support sont possibles comme les poses de pièges ou les soins avec le pollen des insectes. Et il est tout simplement jouissif de combattre les plus gigantesques monstres à plusieurs. Ça n’en souligne que mieux leur grandiloquence, le rapport d’échelle de cet univers et une certaine verticalité du gameplay.

 

En évoluant entre les différents environnements (forêts, déserts), ce sont à la fois des différents ennemis rencontrés, mais également des designs adaptés et soignés qui contribuent à la richesse graphique du jeu.

Si pour un nouveau chasseur de monstre, il faut un certain temps de jeu pour une bonne prise en main, une fois la logique du jeu comprise ce sont les heures de chasse qui s’enchaînent ! La musique souligne très bien la dimension épique de l’aventure et on peut parfois se mettre en danger en admirant les graphismes du jeu.

FICHE TECHNIQUE
Editeur :
Capcom
Plateformes : PlayStation 4 – Xbox One
Genre : jeu de rôle
Date de sortie : 26 janvier 2018
Prix : 55€ (PS4) – 70€ (Xbox One)

 

Line.R – Pa Ming Chiu

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Test

Ecrire un commentaire