#TBT : Bastard!!

0

Plébiscité par la critique et le public à ses débuts, Bastard !! a acquis en trente ans un statut qu’aucun autre manga ne pourra atteindre : celui d’une série arlésienne toujours d’actualité !

Au 25e siècle, l’humanité est revenu à un mode de vie médiéval, suite au grand cataclysme de 2008. Pour sauver son royaume, la prêtresse Tya Note Yoko invoque le magicien démoniaque Dark Schneider, décédé quinze ans plus tôt dans sa tentative de conquête du monde. Fourbe et dépravée, son âme est déplacée dans le corps de Lucié Lenien, adolescent ami de Yoko aussi pur que naïf. Il accepte alors d’aider le pays de Yoko, car cette lutte l’aidera à accomplir de plus grands desseins…

Débutée dans les pages du Shônen Jump en 1988, Bastard!! joue la carte de la provocation, avec l’énergie et l’aplomb d’un groupe de metal. Le mangaka Kazushi Hagiwara ne cache d’ailleurs pas son amour pour le rock lourd : certains personnages sont nommés d’après des groupes légendaires (Venom, Anthrax, Helloween, Megadeth…), et beaucoup d’illustrations feraient de parfaites jaquettes pour des albums, avec leurs guerriers aux muscles saillants et leurs girondes donzelles peu vêtues sur fond de monstres et squelettes.

De potache, Bastard!! est vite devenu explicite, contraignant Shueisha à le transférer vers son Ultra Jump, plus mature, en 2001. L’événement a alors bouleversé le rythme de parution de Kazushi Hagiwara, jusqu’ici régulier (21 tomes entre 1988 et 2000). Il faut désormais patienter au minimum deux ans entre chaque volume, le dernier en date (27) remontant à… 2012 ! Une large communauté de fans reste pourtant sur le qui-vive, attendant désespérément la suite des aventures pleines de sang, de larmes et de stupre, de leur anti-héros charismatique et rock’n’roll Dark Schneider.

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon

Ecrire un commentaire