Dragon Ball Super – Épisode 16

0

Épisode 16: “Vegeta devient disciple. À la conquête de Whis!”

Beerus a beau avoir battu Gokû, il laisse la Terre saine et sauve en guide de signe de satisfaction. Gokû reprend, sans grand sérieux, son poste sur les terres avec son célèbre tracteur. Krilin vient alors lui rendre visite et lui reparle du bon vieux temps et leur rencontre chez Tortue Géniale. Après cet instant nostalgie, Krilin demande à Gokû de le frapper ! Pourquoi ? Afin qu’il puisse ressentir à quel point il est devenu fort ! Expédié à mille lieux, Krilin est décidé à e reprendre le combat ! Profitant de sa solitude et de l’absence de Chichi, Gokû peur aussi se laisse aller à quelques exercice d’entrainement.

super55

Bravant la pluie et la tempête, Vegeta en fait de même, éternellement prostré sur son un pic montagneux. Pour autant, il ne parvient pas à passer au stade supérieur, celui que Gokû avait atteint. De son côté, Whis profite de la cuisine d’un chef, accompagné de Bulma, pour régaler ses papilles. Il découvre notamment les joies de la friture.La femme de Vegeta profite de l’extase de Whis pour lui demander d’empêcher Beerus de détruire la Terre, si jamais l’envi lui repend Une demande à laquelle Whis ne peut répondre par l’affirmative.

super58

Vegeta rentre ensuite à la maison, en se faisant vilipendé par Bulma qui peste contre sa tenue très sale (une habitude chez lui). Il est très surpris de voir que Whis revient rendre visite de nombreuses fois à sa femme. Vegeta lui fait alors la demande de défier Beerus une nouvelle fois ! Bulma, clairvoyante, tente de lui faire entendre raison en lui dévoilant son plan de séduction. Il n’en sera rien, et Vegeta interpelle Whis en lui demandant, en fin de compte, qui il est réellement. Whis confirme alors : il est le maître de Beerus ! Est-il plus fort que lui ? “Quelle drôle de question” répond l’intéressé. Avant de partir, Whis donne un conseil à Vegeta en lui disant d’apprendre à se maîtriser. S’il y parvient, un mal récurrent pour notre Prince) il deviendra bien plus fort. Le Saiyan va bien plus loin : il demande à Whis de l’entraîner ! Mais Whis refuse, sauf s’il devient le Dieu de la Destruction… Perdu pour perdu, Vegeta lui fait faire le tour  des resto pour l’amadouer mais c’est raté (avec une référence au village Pinguoin de Dr. Slump y est d’ailleurs glissée), il les a déjà tous testé ! Vegeta veut alors se lancer dans sa propre cuisine, mais ce que lui avait dit Whis se confirme. Il ne sait tellement pas se maîtriser qu’il ne parvient pas à correctement casser un œuf…

super57

Vegeta lui propose alors de lui faire goûter le plat le plus exquis de la Terre !  Un met mystérieux dont raffolerait Bulma ! Il dégaine alors l’inespéré, des nouilles en boites ! La découverte est révolutionnaire pour Whis, et ce dernier mène Vegeta (et son nouvel habit offert par Bulma) sur la planète du seigneur Beerus…

Sur la forme :

On se rend compte finalement, que sorti des événements du film Battle of Gods, Dragon Ball Super a aussi des arguments à faire valoir. Malgré quelques pitreries, Vegeta est fringuant sur la plupart des plans qui le concernent, et le jeu de couleurs est convaincant. Bien joué !

6.3 Agréable !

Voilà un épisode plutôt sympathique. En plus de quelques entorses (Vegeta qui demande un entrainement, puis qui se met en 4 pour obtenir gain de cause), l'ensemble est vraiment joli et la réalisation ne souffre d'aucun temps mort ! Pour un "entre deux arcs", on apprécie ! On a hâte de voir ce que l'entrainement de Vegeta va donner. Il y a des pistes scénaristiques qui, ci ou là, méritent d'être creusées...

  • Réalisation 7,5
  • Animation 7
  • Originalité 7
  • Scénario 7
  • Musique 4
  • Design 6
  • Note public (survolez et cliquez pour voter !) (2 votes) 7.4
  • RéalisationChioka Kimitoshi
  • Chara-DesignT. Yamamuro
  • StudioTôei Animation
  • MusiqueNorihito Sumitomo
  • Auteur originalAkira Toriyama
  • GenreAction
  • Date de sortie7 février 2017
  • DiffusionToonami
  • Durée24 minutes
  • LangueFrançais
  • Sous-titresAucun
Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire