Résumé Dragon Ball Super – Épisode 40

0

Épisode 40:C’est enfin fini ! Qui gagne ? Beerus ou Champa”

On se retrouve avec Hit et Goku en plein duel à distance, via des rayons d’énergie. La déflagration est telle que l’arène fut à deux doigts d’être soufflée, tout comme le public, parce que le Kamehameha de Goku a fissuré la barrière protectrice. Fort heureusement, Whis et Vados veillaient à la sécurité de tous.

dbsuper40a

Grâce à l’Evolution, la force d’Hit ne cesse d’augmenter, ce qui lui permet d’aller plus loin dans le temps et de pouvoir contrer Goku. D’ailleurs, Hit semble prendre du plaisir pendant ce combat, répondant au geste amical de ce dernier (voir photo du haut). Voilà l’effet Goku ! Une tournure que ‘apprécie pas Champa, très énervé à l’idée de voir “son pion” s’amuser ! En effet, le combat entre Goku et Hit va au delà de l’intérêt de ce tournoi. Les deux guerriers se rendent coup pour coup, personne ne prenant vraiment le dessus. Fragilisé par sa longue utilisation du Kaiô-ken, Goku demande à Beerus s’il est possible d’annuler les règles du tournoi ; si Goku fait part d’une telle demande, c’est pour permettre à Hit de pouvoir se battre à fond, lui qui est un assassin, et donc un meurtrier (donner la mort est interdit dans le tournoi).

dbsuper40bSi Champa accepte, Beerus n’est pas du tout d’accord. Après une rapide échange plein de complicité avec Hit, Goku sort volontairement du tournoi, donnant la victoire à son adversaire. Épuisé, Goku tombe au sol, son corps ne tenant plus le coup. Une décision que Vegeta et Beerus n’apprécient pas du tout… Blague ultime, c’est au vulgaire Monaka de se dresser face à Hit. Goku, aveuglé par cette ridicule réputation, croit quand même être en admiration devant “le guerrier le plus fort de l’univers 7″ ! Jouant parfaitement le coup, Hit s’envoi lui-même hors de l’arène après avoir reçu une pitoyable cattaque de Monaka ! C’est donc l’équipe de Beerus qui a gagné ce tournoi ! “Il est fantastique!” s’exclame Goku…

Humilié, Champa n’accepte pas sa défaite. À deux doigts de se mêler du conflit naissant au sein de la team 6, Goku est freiné par Beerus : les deux frères rappellent, en rage, que les Dieux de Destruction peuvent tout arranger (comprenez détruire) si quelqu’un tente de les contredire. Mais les envolés lyrics sont remplacées par des gouttes de sueurs quand les Dieux voient, au centre de l’arène, arriver un drôle de petit bonhomme. Il s’agirait du Roi Zeno !

dbsuper40c

Sur la forme:
C’est Sato Masanori (ép. 32), qui est ici à la direction, avec Yashima Yoshitaka (vu sur les petits épisodes 15,et 28) à la direction de l’animation. Si le tout est correct, on est clairement 2 ou 3 étages en dessous des épisodes 37-38-39. La prestance des personnages en prend un coup. Nous avons oubliez de noter un très mauvais aspect de cette saga super : le fameux bruitage du Kaiô-ken, quand Goku fonce, n’est plus. Un très mauvais chois, si c’en est un.

À demain les amis !

5.8 Fin du tournoi !

Pour conclure ce mini tournoi, voilà un épisode moyen, mais qui fait le job, avec une chute bien dans l'esprit de son auteur. Surtout, le constat est sans appel : toujours pas de victoire pour notre Goku ! Si le début de l'arc était faible, sa fin laisse entrevoir de belles promesses sur le plan de la mise en scène.

  • Réalisation 6
  • Animation 6
  • Scénario 6
  • Originalité 6
  • Musique 6
  • Design 5
  • Note public (survolez et cliquez pour voter !) (0 votes) 0
  • RéalisationSato Masanori
  • Chara-DesignT. Yamamuro
  • StudioTôei
  • MusiqueN. Sumitomo
  • GenreAction
  • Date de sortie17/04/17
  • DiffusionToonami
  • Durée23 min
  • LangueFR
  • Sous-titres-
Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire