Interview : Froggy Mix

0

AnimeLand : Pouvez-vous nous expliquer comment est né Froggy Mix ?
Bettina :
Bonjour à tous les lecteurs d’animeland.com ! Froggy Mix, c’est la rencontre de Bettina et de Pascal CAUBET, mon producteur, il y a deux ans. Il cherchait quelqu’un pour interpréter ce qui allait devenir No Nagging et m’a fait écouter un play-back. Ma voix a plu, et depuis, Froggy Mix suit sa route.

AL : No Nagging est donc la première chanson du groupe ?
B. :
Oui. D’ailleurs, quand j’ai écouté le play-back, il n’y avait pas de paroles, alors j’ai chanté “Na na na na na…”. Et au final, ça rendait assez bien, alors j’ai voulu laisser ces paroles sur le titre !

AL : Et comment ce titre en est-il venu à servir de générique à la série Sakura ?
Pascal CAUBET :
Le titre était sorti chezVirgin en Angleterre, et avait un certain succès. M6 cherchait un générique pour Sakura et en écoutant divers morceaux, ils sont tombés sur No Nagging. Ils nous ont contactés et nous ont proposés de se servir de cette chanson comme générique. Nous avons regardé la série, qui nous plaisait, et avons donné notre accord… d’autant plus que nous aimons beaucoup les dessins animés, particulièrement les japonais. J’en ai vu beaucoup étant plus jeune.

AL : Généralement, en France, on avait des génériques écrits spécialement pour le dessin animé, ou repris de génériques italiens, qui peuvent avoir un côté un peu “vieillot”. Vous n’avez pas été étonnés de mettre un morceau très dance comme générique d’un dessin animé ?
B :
Non, en fait, je trouve même la chanson plus efficace avec les images de la série. Il y a un côté très “frais” dans notre musique et dans ce dessin animé, ce qui rend l’union des deux très énergique.

AL : No Nagging a été un véritable succès : il a été classé au TOP 50 et, dans le dernier Anime Grand Prix Français, il obtient la meilleure place des génériques français.
P.C. :
Il faut bien prendre en compte que nous faisons de la musique pour nous amuser, sans nous prendre la tête. On espère que notre public peut s’éclater dessus sans chercher plus loin qu’un moment de fun… et c’est grâce à eux et à cet esprit “fêtard” que nous avons du succès. Pour revenir à la question précédente, comme un dessin animé est avant tout un morceau de fun pur, l’adéquation entre Sakura et notre chanson fonctionne bien.

AL : Pour la deuxième saison de Sakura, c’est un nouveau titre, Razzmatazz, qui sert de générique. Comment cela s’est-il déroulé cette fois-ci ?
P.C. :
Suite au succès de No Nagging, M6 a demandé un nouveau morceau pour la nouvelle saison.. Cette fois-ci, Razzmatazz a été écrit spécialement pour Sakura : on a essayé de faire coller un peu plus les deux styles après avoir vu beaucoup d’épisodes de la série.
B : D’ailleurs, j’aime beaucoup cette série, qui est très mignonne et tout à fait adaptée pour les petites filles.

AL : Le succès a-t-il commencé pour Razzmatazz ?
B :
Le single sera commercialisé dans quelques jours, donc on ne peut rien dire pour l’instant…
P.C. : Ce qu’il faut savoir, c’est que No Nagging a servi de générique pour Sakura aux Etats-Unis et dans tous les pays francophones. Il en sera de même pour Razzmatazz et on espère que le succès sera identique.

AL : Pourquoi avoir fait ce petit show à Cartoonist ?
B :
C’est Olivier GILBERT qui nous a proposé de venir. Nous avons accepté immédiatement ! Aimant les dessins animés, venir à ce festival était une très bonne occasion pour nous de nous amuser et de rencontrer nos fans.

AL : Quels sont vos projets futurs ? Après deux singles, on peut s’attendre à un album prochainement…
B : Effectivement, nous allons sortir un album prochainement.
P.C. :
Une autre info susceptible d’intéresser les fans de Sakura : le film sortira en France en septembre 2002, avec de nouvelles musiques que nous avons composées spécialement.

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Ecrire un commentaire