Le manga Scary Town chez Komikku

0

L’éditeur Komikku vient d’annoncer la sortie simultanée des deux premiers tomes de la comédie Scary Town.

scarytown

Aux commandes de ce titre imaginé en 2015, on retrouve un auteur très apprécié de l’éditeur, Nokuto Koike (6000, Mushroom). Scary Town est un manga parodiant la scène horrifique, avec une histoire qui se complétera en 3 tomes. Les deux premiers volumes sortiront le 12 octobre.

scarytown1

“La série se moque également des créatures qui nous font frémir habituellement comme les zombies qui attendent les promotions d’un supermarché ou une voisine maniaque qui pour une histoire de bruit essaie de dévorer Kouichi. En bousculant son système de narration, Nokuto Koike se réinvente et maitrise la parodie avec brio. Les différentes mésaventures des protagonistes sont en fait toutes liées et les évènements horrifiques de la ville de Kuromachi n’arrivent pas par hasard”.
Résumé Komikku :
“Kouichi n’aime pas sortir. Il ne va presque plus au lycée et vit dans un minuscule appartement avec son père. Ce dernier a perdu son travail et vit de petits boulots pour le moins étranges. Ils habitent tous les deux dans la ville de Kuromachi qui est tout sauf normale. En effet, de drôles de choses s’y passent : un supermarché fait des offres spéciales pour des zombies, les travaux publics ressemblent plus à une chasse au monstre et il y a un centre commercial souterrain tout à fait glauque. Kouichi n’est pas épargné dans sa vie quotidienne puisque la voisine essaie de le dévorer, son professeur de chimie cuisine de la viande de zombie, son grand père possède une auberge miraculeuse et quand il essaie de trouver un petit boulot, il manque de se faire dévorer par une créature aquatique. 
Un jour, son père disparaît et il va tout faire pour le retrouver, Il recevra l’aide d’une fille mystérieuse portant un masque en permanence et semblant admirer sa famille. Bizarre, vous avez dit bizarre ? Bienvenue à Kuromachi!”.

Source : Komikku

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire