Résumé Dragon Ball Super – Épisode 43

0

Épisode 43 : “L’énergie de Gokû est incontrôlable. Difficile de s”occuper de pan !”

Dans l’épisode précédent, la supercherie de Beerus concernant Monaka fut découverte. Seul Gokû reste épargné par cette révélation. Pour garder le secret, Beerus dû se déguiser en Monaka pour l’affronter et conserver son adversaire sous la pression de la concurrence (non sans ressentir une certaine honte, avouera Beerus) . Des scènes plutôt marrantes qui ont animé cette fête de la victoire !

dbsuper43a

L’épisode s’ouvre sur un moment exceptionnel : Gokû n’a pas très faim ! Un peu patraque, Gokû voit son corps lui désobéir…À tel point qu’au moment de vouloir se téléporter chez Kaio, il atterrie chez….Bulma ! La scène, cocasse, met Vegeta en rage ! Les égarement de Gokû se poursuivent, avec un sympathique petit cameo d’Arale. Après un petit examen signé Kaio, Gokû a bien un trouble de l’énergie. Un symptôme qui découle certainement de l’utilisation abusive du Kaiô-ken. Voir le corps d’un Saiyen subir, aussi tardivement, le contre-coup de sa force, voilà quelque chose d’assez nouveau.

Plus loin, Gohan est à son fameux rendez-vous avec Videl pour décrocher un super poste dans une université. Un fait qui réjoui Gokû, que nous retrouvons chez Gohan en présence de Piccolo. Ce dernier donne d’ailleurs les meilleurs conseils pour bien s’occuper de Pan, son papa étant absent. La nature protectrice du Namek crève l’écran. Tranquillement installé sur toit aux côtés de Piccolo et avec Pan dans les bras, Gokû apprend à tenir son rôle de grand-père…

dbsuper43b

Effacé jusque là, Pilaf et sa bande mettent au point un nouveau plan ridicule, avec la construction d’un robot à l’appui, à quelque encablures de chez Gohan. Échappant à la surveillance de Gokû, la petite Pan arrive jusque dans les bras de Mai. Secoué par l’alerte de PIccolo, la troupe plie bagages, avec Pan dans leur vaisseau ! Voilà une épreuve inédite pour Gokû, qui ne sait comment faire pour retrouver sa petite-fille.

Magie de Dragon Ball, Pan -très précoce- fera éclater son énergie en plein vol du vaisseau (dans l’espace), et reviendra chez elle. Une performance qui restera inconnue pour sa famille, toute heureuse de l’entendre dire ses premiers mots, “papy, papy!”. Pour conclure, Gohan avoue avoir déclinér la très belle offre d’emploi qu’il tenait (quasiment) entre les mains.

Sur la forme:
La réalisation d’Imamura Takahiro (ép. 31), artiste rodé de la Tôei, est très moyenne. L’important étant ici l’histoire et le développement de nouvelles facettes des personnages, on a droit à aucune maestria. Le tout est donc assez faible et Dragon Ball Super confirme que ses rares embellies sont presque exclusivement réservées aux combats (l’épisode précédant étant un beau contre-exemple).

4.8 Trouble de l'énergie

Un Gokû malade subissant le contre-coup de son pouvoir et devant endosser le rôle du grand père : cet épisode 43 a suffisamment d'arguments novateurs pour susciter une certaine curiosité. Problème, le tout est affreusement mis en avant.

  • Animation 4
  • Scénario 6
  • Originalité 6
  • Design 4
  • Musique 4
  • Note public (survolez et cliquez pour voter !) (2 votes) 4.2
  • RéalisationImamura Takahiro
  • Chara-DesignT. Yamamuro
  • StudioTôei. A
  • MusiqueN. Sumitomo
  • GenreAction
  • Date de sortie24/04/17
  • DiffusionToonami
  • Durée23 min
  • LangueFR
  • Sous-titres-
Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire